Menu Content/Inhalt
Info Flash
IMG_4566.JPG
RObelixmai06.jpg
Electron libre, notre Sélection 37 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Manuel   
05-01-2007
Electron libre TourduF 2006
 Electron libre est le bateau des Voileux associés. C'est un des derniers Sélection construit par Jeanneau en 1988. La version Royale a été le bateau du Tour de France à la voile. Electron libre est une version propriétaire modifiée en 2006. Pour assagir le bateau et baisser le rating en course IRC, on a raccourci le mât, on a enlevé les bastaques, et on utilise des Génois sans recouvrement.Le bateau est amusant en course, et plus sage en croisière. Il est complètement aménagé pour la croisière.
 
cokpit EL Des entrées d’eau fines, un arrière large et plat, une grande longueur à la flottaison pour un déplacement de 4 tonnes pour un peu moins de 11 mètres. Electron libre est sensible au réglages, il part en surf sur les vagues et plane dans la brise sous spi. Nous avons un jeu de voiles "course", avec 1 GV, 2 génois, et 2 spi, et à chaque fois, un lourd et un léger. En croisière on utilise une GV et un génois datant de quelques années. Le plan de pont est très original avec ses deux descentes qui permet une circulation facile des équipiers au port comme au large. Nous avons renouvelé l'accastillage régulièrement. Le piano sur le roof est équipé de bloqueurs et de winch self-tailing. Les winchs de foc sont aussi des selfs tailing.
 
AménagementsL'intérieur est séparé en deux parties. En avant de la descente de roof, le carré (1,80 m de hauteur sous barrots), la cuisine la table à carte, et la couchette double dans le triangle avant. L'arrière est organisé en une seule zone avec une couchette double et 2 couchettes superposées.  On accède à l'arrière soit par la descente du cockpit, soit par la coursive le long du moteur et des toilettes. On a rajouté un frigo pour les bières et les yaourts en été, et un chauffage pour les soirées de Saint Sylvestre à Belle-Ile, ou la Toussaint en Juillet à Camaret.
Tu dors où ? celui qui demande le premier est toujours un peu inquiet qu'on lui prenne son coin favori. Le triangle avant, avec le lit breton, c'est le coin préféré des dames qui aiment avoir leur chez soi et mettre leurs affaires  à portée de main. Les couchettes du carré permettent profiter de la hauteur sous barrot, de sortir facilement dehors, elles sont grandes, mais on garde le sac par terre la nuit, et à l'arrière dans la journée. A l'arrière, la couchette double immense c'est un royaume. Les sacs le long du cokpit, les bricoles dans l'équipet le long de la coque, on est chez soi. Enfin la couchette simple arrière. Elle est préférée de celui qui utilise la banette au dessus comme étagère pour mettre son sac et sortir ses affaires. A 5 chacun son coin. A partir de 6 il en faut soit 2 à l'avant, soit 2 dans dans la couchette double, soit un dans la banette. S'être fait connaitre depuis longtemps, comme amateur des couchettes du carré, est alors un investissement rentable lorsque l'équipage est nombreux.
Bonnes navigations !
Dernière mise à jour : ( 16-05-2011 )
 
< Précédent   Suivant >